mardi 15 novembre 2016

Quand une dictée contredit les résultats du bac

Quand une dictée contredit les résultats du bac



Année après année, les résultats du baccalauréat progressent. Cette année, nous avons atteint le chiffre de 88,5% d'admis (91,4% pour la filière générale), avec pas moins de 30% de mentions bien ou très bien, quand seulement 6% des bacheliers les obtenaient en 1989. Nous sommes nombreux à dénoncer ce bilan en trompe-l'oeil et déconnecté de la réalité depuis de longues années. Une simple dictée vient de démontrer que, loin des statistiques officielles, qui ont plus à voir avec celles de l'URSS finissante, le niveau baisse, en orthographe, et pas un peu. En 1987, les élèves de CM2, les élèves faisaient 10,6 fautes en moyenne à cette simple dictée de dix lignes. Vingt ans plus tard, ils en faisaient 14,3. Et en 2016, c'est l'explosion, avec 17,8 fautes, une dégradation aussi rapide en 9 ans que sur les deux précédentes décennies ! Un élève sur cinq fait 25 fautes ou plus, contre un sur vingt il y a trente ans. A quand le réveil ?

Aucun commentaire: