lundi 2 mars 2015

  • Puisque Poutine ne veut pas d’une guerre frontale, il faudra lui imposer une guerre asymétrique par procuration!