jeudi 30 octobre 2014

  • Voilà à quoi se résume la diplomatie obamesque qui devait tout changer sous nos yeux ébahis