dimanche 12 janvier 2014

Hollande et Julie Gayet Dans Un appartement Lié Au Grand Banditisme

Julie Gayet au coté de Ségo en 2007
Julie Gayet a approché François Hollande grâce à... Ségolène Royal qui tient sa revanche sur valérie Trierweiler Récit.


Viens chez moi je suis logé par le Cercle Wagram!


"L'appartement qui abrite les relations secrètes du président lié au grand banditisme", vient de titrer Mediapart. 

L'information est importante en ce que l'article sous-entend que François Hollande serait tombé dans un piège tendu par son ministre de l'intérieur et rival en politique. 
Une accusation assez grave pour que chacun, puisse se faire une opinion. Voici donc le texte intégral de cet article.


"L’appartement du 8e arrondissement de Paris, utilisé secrètement par François Hollande pour ses rencontres avec une actrice, est au nom de Michel Ferracci, soupçonné de liens avec le grand banditisme corse. Son ex-épouse, l’actrice Emmanuelle Hauck, qui prêtait cet appartement, était devenue la compagne de François Masini, assassiné le 31 mai 2013 en Corse, également soupçonné d’être lié au gang de la Brise de Mer.

Les révélations du magazine people Closer sur la relation secrète de François Hollande avec l'actrice Julie Gayet ne relèvent définitivement plus du débat sur la vie privée du président de la République. Outre la question de la sécurité présidentielle, mise à contribution pour assurer la discrétion de ces rencontres, alors que Valérie Trierweiler occupe à l’Élysée le rôle public de compagne officielle du président de la République, les informations de Mediapart et du Point sur l’appartement utilisé pour ces rendez-vous clandestins, transforment cette affaire en scandale politique.
L’appartement où se retrouvaient François Hollande et Julie Gayet a en effet été prêté à cette dernière par une amie actrice, Emmanuelle Hauck. Il est toujours au nom de l’ancien mari de celle-ci et père de ses enfants : Michel Ferracci. Son nom apparaît bien toujours dans les Pages blanches de La Poste à l’adresse indiquée et sur la boîte aux lettres de l'immeuble. Or Michel Ferracci est soupçonné de liens avec le grand banditisme corse.

Lui-même acteur dans la série télévisée Mafiosa, en partie inspirée de l’histoire du gang corse de la Brise de Mer et dans laquelle a joué Emmanuelle Hauck, Michel Ferracci a été condamné, le 4 novembre 2013, à dix-huit mois de prison avec sursis dans le procès du Cercle Wagram, cercle de jeux dont il fut l’un des directeurs. Le procès du Cercle Wagram a mis en évidence les liens de cet établissement de jeux avec la Brise de Mer, l’un des plus puissants gangs criminels corses dont les activités ne se limitent évidemment pas à l’île de Beauté, mais aussi avec beaucoup de hauts responsables policiers. 

L’ancien directeur des services secrets intérieurs sous la présidence Sarkozy, Bernard Squarcini, avait d'ailleurs été entendu comme témoin dans ce dossier.

Mais ce n’est pas tout. Depuis sa séparation avec Michel Ferracci, Emmanuelle Hauck vivait avec un certain François Masini, un autre Corse, connu des services de police pour des affaires de braquage et également soupçonné de liens avec la Brise de Mer. Or François Masini a été assassiné le 31 mai 2013, en Haute-Corse, dans un guet-apens criminel. L’avis de décès mentionne bien Emmanuelle Hauck comme sa compagne.

Ces informations posent la question évidemment politique de l’imprudence de François Hollande lui-même qui, non seulement, expose la fonction qu’il occupe à un imbroglio sentimental mais, de plus, la compromet dans un réseau relationnel où s’entremêlent grand banditisme et milieux du spectacle. Mais elles posent surtout des questions troublantes sur la sécurité du président de la République et sa protection, y compris vis-à-vis de lui-même, par les services de police qui dépendent du ministre de l’intérieur, Manuel Valls.

De deux choses l’une : ou le ministère de l’intérieur n’a rien su de tout cela, malgré le fait que ce sont des policiers qui assurent la protection du président de la République, avec ce que cela suppose de repérages, contrôles et vérifications – et dans ce cas, l’incompétence est avérée ; ou le ministère de l’intérieur en a été informé, ce qui est évidemment l’hypothèse la plus logique et la plus probable, et, dans ce cas, la question de la loyauté est posée.
Victime de ses passions, François Hollande est-il de plus tombé dans un piège parce qu’il n’a pas été alerté sur les liens de l’appartement qu’il fréquentait avec le grand banditisme ?

Une autre question utile : Pendant vos escapades, où aviez-vous mis les codes nucléaires ? 

Je n'ose faire moi même la réponse pour ne pas être grossière. Elle commence généralement par : "dans ton ...."

En savoir plus :

 Info ou Intox : François Hollande aurait une nouvelle maîtresse ! | ZEBUZZEO

François Hollande Et Julie Gayet Amants : Polémique Relancée! | ZEBUZZEO

Révélations Gayet/Hollande : Un Coup De Manuel Valls Et Valérie Trierweiler ? | ZEBUZZEO

1 commentaire:

Unknown a dit…

Great post. I think it is good for visitors. I like this kind of website where has a lot of real information, It proved to be very helpful. Thanks for admin, His creativity, Presentation, Information and all is good.
Julie Gayet