jeudi 25 avril 2013

Valérie Trierweiler Exige La Tête De Claude Sérillon


Pas du genre à se laisser marcher sur les pieds, Valérie Trierweiler aurait pris en grippe Claude Sérillon, conseiller de François Hollande à l’Elysée, à en croire les informations du « Point ».
De plus il se murmure au palais que Claude Sérillon aurait été malencontreusement à l' origine de la révélation de la liaison de François Hollande et Julie Gayet. Et ça pour la première chipie de l' hexagone c'est IMPARDONNABLE !

Valérie Trierweiler ne rigole pas avec sa vie privée. Excédée par les révélations d’Alix Bouilhaguet et Christophe Jakubyszyn dans La Frondeuse, la biographie qui lui est consacrée, la première dame n’a pas hésité à porter plainte pour diffamation et atteinte à la vie privée. La journaliste n’aurait pas non plus hésité à décrocher son téléphone pour dire – assez crument – ses quatre vérités à Olivier Royant, son patron de Paris Match, lorsqu’il avait consacré un sujet de son magazine au couple présidentiel. Et, de la même manière, Valérie Trierweiler n’aurait pas réellement apprécié que Claude Sérillon, conseiller de François Hollande à l’Elysée, se soit immiscé dans ses affaires.
En effet, selon les informations du Point, l’ancien journaliste de France 2 serait devenu persona non grata aux yeux de la première dame. Alors qu’elle s’entendait à merveille avec lui durant la campagne présidentielle, Valérie Trierweiler aurait rapidement changé d’avis à son sujet lorsqu’il s’est « mêlé de ses affaires personnelles », écrit l’hebdomadaire.
Claude Sérillon aurait ensuite « aggravé son cas » en arrivant à l’Elysée en janvier dernier. Le crime de lèse-majesté commis par l’ex-présentateur du JT de France 2 ? Il aurait, toujours selon Le Point, voulu « expulser d’un bureau deux personnes moins gradées dans l’édifice élyséen ». Hors d’elle, Valérie Trierweiler aurait alors remis « ce nouveau venu » à sa place. Si Valérie Trierweiler a décidé de suivre la ligne de conduite présidentielle après la désormais célèbre « affaire du tweet », il semble en tout cas que l’entourage de François Hollande ne soit pas tout à fait au goût de la première dame… 

2 commentaires:

Anonyme a dit…

La rumeur du peuple se confirme : c'est la Concubine qui gouverne le pays et son concubin n'est que son exécutant C'est la raison pour laquelle il se fait "accompagner" par cette maîtresse dans tous ses voyages payés par les contribuables, victimes du mauvais choix le 6 mai dernier. Le chômage, l'explosion sociale ne peuvent en aucun cas les toucher grâce à la protection des gardes rapprochées, protection qui s'étend jusqu'à l'ex-mari, les enfants de celui-ci et de la Première Concubine

rozina islam vabna a dit…

Great post. I think it is good for visitors. I like this kind of website where has a lot of real information, It proved to be very helpful. Thanks for admin, His creativity, Presentation, Information and all is good.
Julie Gayet