En politique, les dieux sont rarement crucifiés

vendredi 21 septembre 2012

Encore des pédophiles français au Maroc : des noms !


15.526 photos érotiques et 30 vidéos mettant en scène des relations sexuelles avec des enfants ont été saisies par le police à Marrakech. Ces éléments incriminent des Français qui se seraient adonnés à la pédophilie dans la ville ocre en toute tranquilité avec l'aide d'adultes Marocains. 
Deux ressortissants français sont poursuivis par le tribunal de Marrakech pour pédophilie, rapporte le site Bladi.net. Pour preuve, 15.526 photos érotiques et 30 vidéos mettant en scène des relations sexuelles avec des enfants ont été saisies par le police.
L'un des accusés, ancien gérant d’un hôtel du quartier Bab Al Atlas de la ville ocre, aurait quitté le Maroc il y a peu. Le deuxième a comparu vendredi dernier pour pédophilie devant la chambre criminelle du tribunal de première instance de Marrakech. Il est accusé d’avoir eu des relations sexuelles avec des mineurs après les avoir attirés via internet. En outre, deux Marocains ont également comparu devant la même Cour. Ils sont accusés d’avoir aidé les deux français.
L’affaire Luc Ferry remise au goût du jour
Après avoir mis la main sur l’un des accusé, la police a contacté l’ONG Touche pas à mon enfant, fait savoir à Yabiladi sa présidente, Najat Anwar indiquant que l'association « s’est portée en partie civile » et une audience aura lieu à fin octobre, indique la responsable associative.
L’avocat en charge du dossier, Me Mustapha Errachedi, est actuellement à Paris pour voir dans quelle mesure il pourra entamer une procédure judiciaire en France, selon Mme Anwar. Et ce, non seulement pour le cas des deux français, mais aussi celui de l’ancien ministre dénoncé par le philosophe Luc Ferry en mai 2011. Une affaire qui a été bien étouffée par la justice des deux côtés de la méditerranée alors que des faits relatés donnaient du poids aux soupçons. Touche pas à mon enfant avait porté plainte contre X en juin 2011. Au mois d'août de la même année, le procureur général de Marrakech avait demandé une commission rogatoire au parquet de Paris pour savoir notamment s'il y a des ressortissants marocains impliqués dans cette affaire. Mais jusqu’à ce jour, l’affaire n’a eu aucune suite.
La pédophile et le tourisme sexuel prennent de l’ampleur au Maroc en général et à Marrakech en particulier, comme en témoigne un reportage de France 24 réalisé en juin 2011, au lendemain du scandale Luc Ferry.
Depuis 2001, plus de 40 touristes ont été jugés au Maroc pour des affaires de pédophilie et de prostitution, rapporte Maroc Hebdo. Le fléau prend de l’ampleur, mais des statistiques claires sur le nombre d’enfants victimes n’ont toujours pas été réalisées. Cependant, « il faut dire qu’il y a une grande différence aujourd’hui par rapport aux années précédentes, nuance Najat Anwar. Les sentences sont plus lourdes », souligne-t-elle, faisant allusion au cas de Kénitra où un touriste espagnol a été condamné à 30 ans de réclusion pour pornographie et abus sexuels sur une dizaine d’enfants âgés de 2 à 14 ans.
Ce que veut l’ONG, selon M. Anwar, c’est « que les lois marocaines soient compatibles avec les conventions internationales dont le royaume est signataire ». 


 cette saloperie, un ancien ministre s’était
 fait pincer au Maroc…


Aucun commentaire: