lundi 23 mai 2022

Dionysos & bacchanales : l’abomination masquée des sectes politiquement correctes

La Révolution et les Lumières ont balayé de l’esprit dit « profane » et de la culture populaire des gueux déspiritualisés ces pratiques antiques païennes, les reléguant à d’ancestrales mythologies philosophiques, symboliques et abstraites… Hors, la pratique religieuse concrète de ces initiations gnostiques s’est perpétuée à travers les âges par les diverses sociétés secrètes.
http://dlvr.it/SQw7DK

La variole du singe (monkeypox) est donc une maladie purement occidentale !

C’est un article du DailyMail, il est limpide : la variole du singe est une création purement occidentale comme le démontre la carte du monde publiée sur leur site ! Comment peuvent-ils oser une telle grossièreté ? La maladie est déclarée dans les pays occidentaux les plus vaccinées et où il n’y a même pas de singes !  
http://dlvr.it/SQw7Cd

Qui gouvernera le système mondial de demain ? Pour quel type d'ordre ? Et dans quelle perspective globale ?

L'ordre européen de l'équilibre des forces entre l'Est et l'Ouest a pris fin le 24 février 2022 avec l'ouverture des hostilités en Ukraine et le principe de légitimité de cet ordre s'est effondré avec les élections du Parlement européen du mois de mai 2019, avec l'affrontement radical entre souverainistes et globalistes, quant au primat du régime politique qui fonde la souveraineté de la loi nationale ou supranationale.
http://dlvr.it/SQvZWz

Alain Soral – Conseils de lecture (mai 2022)

Alain Soral présente trois nouveautés, éditées ou distribuées par Kontre Kulture ! Soutenez E&R avec odysee.com (Si la vidéo ne s'affiche pas correctement, la visionner ici) Stéphane Blet, entretiens posthumes – Propos recueillis par Alimuddin Usmani l'ouvrage est disponible chez Kontre Kulture Lois psychologiques de l'évolution des peuples, le livre est disponible chez Kontre Kulture Guerre, l'inédit de Louis-Ferdinand Céline est disponible chez Kontre - Espace E&R / Culture, Louis-Ferdinand Céline
http://dlvr.it/SQvZWh

Concert de rock russe contre la guerre en Ukraine

Plusieurs concerts de rock en Russie, dont celui du groupe Kiss Kiss à Saint-Petersbourg, ont donné lieu à des manifestations improvisées contre la guerre en Ukraine
http://dlvr.it/SQtxzF

dimanche 22 mai 2022

Variole du singe. Nouvelle pandémie ?

Le virus circule fréquemment en Afrique, mais la centaine de cas récemment répertoriés dans 11 pays interroge, alors que la variole du singe est censée être peu contagieuse. L’orthopoxvirose simienne – c’est l’autre nom de la variole du singe – est une zoonose virale (un virus transmis à l’humain par des animaux) rare dont les symptômes ressemblent (en moins grave) à ceux de la variole. La variole du singe découverte en 1958, aussi appelée « monkeypox », appartient à la famille des orthopoxvirus, comme celui à l’origine de la variole humaine. Elle a été identifiée en 1970 chez un garçon âgé de 9 ans en République démocratique du Congo (RDC). Depuis, la majorité des cas a été signalée dans des régions rurales d’Afrique de l’Ouest, notamment en RDC, où l’on considère qu’elle est endémique. Les épidémiologistes du monde entier regardent avec attention l’évolution d’un virus, et ce n’est pas le Sars-Cov2. Début mai, l’agence de santé britannique alertait sur la découverte de plusieurs cas de variole du singe. Depuis, les choses s’accélèrent. 127 cas suspectés ou confirmés ont été enregistrés dans plus d’une dizaine de pays, dont la France ce vendredi 20 mai. Vendredi toujours, l’OMS devrait tenir une réunion d’urgence sur [...]
http://dlvr.it/SQrtm8

Les scientifiques pensent savoir ce qui cause les tempêtes de poussière qui recouvrent la planète Mars

Mars est bien connue pour ses tempêtes de poussière saisonnières, qui peuvent parfois englober la planète entière. En juin 2018, ces tempêtes de poussière sont devenues si violentes qu’elles ont obscurci la majeure partie de la surface de la planète, faisant perdre à la NASA le contact avec Opportunity, ce qui s’est finalement avéré fatal pour le rover. Il est essentiel de comprendre ces tempêtes et ce qui les provoque pour que les missions robotiques à énergie solaire puissent continuer à fonctionner et que les futures missions avec équipage puissent rester en sécurité. Plus précisément, les scientifiques recherchent les changements saisonniers (c’est-à-dire les variations de l’énergie solaire absorbée et les augmentations de température) qui déclenchent les tempêtes de poussière et les amènent à se combiner et à se développer. Selon une étude récente menée par des chercheurs de l’université de Houston, elles pourraient résulter de déséquilibres énergétiques saisonniers dans la quantité d’énergie solaire absorbée et libérée par la planète. Ces résultats pourraient permettre de mieux comprendre le climat et l’atmosphère de la planète rouge. Les recherches ont été menées par Ellen Creecy, doctorante au département des sciences de la terre et de l’atmosphère (EAS) de l’université de Houston, dans le [...]
http://dlvr.it/SQrtlg

La Marche du monde #7 – Le judéo-nazisme

La Marche du monde est une nouvelle émission d'ERFM consacrée aux analyses de Youssef Hindi ! La présentation de ce septième numéro : Interrogé par Ian Purdom, Youssef Hindi analyse en détail l'attelage que constitue le régime kievien : politiques et oligarques juifs pilotant des bataillons de néo-nazis. Soutenus par Israël et la communauté juive internationale, ils constituent le nouveau fer de lance du Nouvel Ordre mondial dans sa lutte contre la Russie de Vladimir Poutine. Cette alliance, qui - La Marche du monde / International, Défense, Culture, Sionisme, Nouvel Ordre mondial, Nationalisme, Judaïsme, Antiracisme, Seconde Guerre mondiale, Vladimir Poutine, Daech
http://dlvr.it/SQrXTx

Macron, Mélenchon, Biden, Poutine : entretien avec Jean-Michel Vernochet

Cette élection ne fait que renforcer l'illégitimité systémique de Macron... - ER Presse / Économie, International, Défense, Opinions, Justice & Droit, Jean-Luc Mélenchon, OTAN, Énergie, Vladimir Poutine, Emmanuel Macron, Multinationales
http://dlvr.it/SQrXTk

"2000 mules", un documentaire sur la fraude électorale à l’élection américaine de 2020

Alors que les élections de mi-mandat pour renouveler une partie des sénateurs et membres du Congrès approchent, avec leur lot de nouveaux candidats menant campagne dans chaque État, les investigations sur les fraudes électorales de novembre 2020 se poursuivent....
http://dlvr.it/SQr8NQ

samedi 21 mai 2022

Effet domino de la reddition des soldats ukrainiens à Azovstal sur le reste des troupes ukrainiennes dans le Donbass

Alors que plus de 2400 soldats ukrainiens qui se trouvaient à Azovstal se sont rendus, cette reddition massive a un effet domino sur les autres troupes ukrainiennes encore présentes dans le Donbass, les incitant à déposer les armes elles aussi. Depuis le 16 mai 2022, la reddition progressive des soldats ukrainiens qui étaient encerclés dans l'usine Azovstal à Marioupol s'est poursuivie. Voir la vidéo de la reddition des soldats ukrainiens d'Azovstal les 17 et 18 mai 2022 :
http://dlvr.it/SQpYLD

Flux et reflux militaires

Entre les propagandistes ukro-atlantistes qui hurlent à la victoire et les propagandistes pro-russes non moins crétins qui regardent ailleurs dès qu'un char russe brûle dans la steppe, j'essaye modestement de rendre compte de la réalité du terrain et sans me départir de mon engagement aux côtés des rebelles antimondialistes du Donbass et d'ailleurs. Le 13 mai dernier, dans un point de situation militaire concernant le front de Kharkov, j'expliquais que les forces russes laissaient depuis deux jours caracoler leurs adversaires ukrainiens jusqu'à leur frontière pour pouvoir ensuite les piéger loin de leur refuge défensif de Kharkov.
http://dlvr.it/SQpYKl

40 milliards de dollars pour l'Ukraine : les USA sont bien en guerre contre la Russie

Au moment où Joe Biden, la marionnette du Pentagone, signait une loi apportant 40 milliards de dollars (soit 37 milliards d'euros) d'aide majoritairement militaire à l'Ukraine, tout en maintenant les sanctions économiques antirusses, le ministère de la Défense russe affirmait avoir détruit un important convoi d'armes fourni par l'Occident, comprendre surtout les États-Unis, plus le couple franco-allemand, à la botte de l'Empire. Un jeu à somme nulle ? France 24 détaille ici les montants accordés par - Mai / Défense, Médias, Justice & Droit
http://dlvr.it/SQpBZD

Ukraine/Russie : l'Algérie et le Maroc refusent de choisir

Refuser de choisir, c'est ne pas s'aligner, c'est être indépendant. Une leçon algéro-marocaine que la France de Macron devrait méditer. Cela n'empêche pas et l'Algérie et le Maroc de reconsidérer leur neutralité en fonction de leurs intérêts économiques vis-à-vis de la Russie et de l'UE, et surtout, de la question du Sahara occidental. En attendant, l'Algérie est revenue sur son refus d'augmenter ses exportations de gaz vers l'Europe, ce qui était le cas après un mois de guerre... Conclusion : toutes les - Mai / Économie, Défense, Géopolitique, Énergie
http://dlvr.it/SQpBWL

Législatives : les geeks à l’assaut de la rigidité administrative

Le Parti Pirate avait rationalisé la procédure… Pour simplifier la déclaration de candidature de ses futurs députés, le Parti pirate avait créé une application permettant de produire les documents nécessaires. Comme le CERFA original… et en mieux. Ça n’a pas plu à tout le monde. Quand le PP fabrique ses CERFA... - Parti Pirate Pour éviter une situation de type Astérix recherchant son laisser-passer A38 dans la maison qui rend fou, les membres du Parti pirate https://fr.wikipedia.org/wiki/Parti_pirate_(France) avaient prévu le coup. Composé en partie de geeks, le PP avait créé une application qui produit les documents nécessaires à la déclaration de candidature pour les législatives, avec toutes les informations sur les candidats, des documents imprimables. Cela devait faciliter le travail des candidats, pas toujours familiers du CERFA 16110 mais aussi celui des employés des préfectures qui n’auraient pas à déchiffrer les éventuelles pattes de mouches écrites à la main. Las… si le ministère de l’intérieur a une interprétation compréhensive des textes et autres directives et souhaite faciliter le processus de dépôt de candidatures, certains fonctionnaires ont parfois donné dans l’arbitraire alors que la fenêtre de tir pour se déclarer candidat était d’une semaine seulement . Les portes seront définitivement closes ce soir à 18h. [%youtube:c45FtDhdDoY %] « On aimerait avoir un peu plus de 100 candidats mais cela va être dur. Donc on visait plus de 75, notamment pour bénéficier de la campagne audiovisuelle. On en est à 77. La plupart du temps, ça se passe bien et on est très bien reçus. Mais c’est vrai que dans certains cas, peut-être 10%, les employés des préfectures ont fait du zèle et on sombre parfois dans l’arbitraire, chacun voulant interpréter les directives du ministère à sa manière »,...
http://dlvr.it/SQnp50

vendredi 20 mai 2022

Voici le nouveau gouvernement...

NOUVEAU GOUVERNEMENT Alexis Kohler, secrétaire général de l'Élysée, détaille la composition du nouveau gouvernement : Ministre de l'Économie, des finances et de la souveraineté industrielle et numérique : Bruno Le Maire Ministre de l'Intérieur : Gérald...
http://dlvr.it/SQlrhG

Quand Philippe de Villiers nous dévoile le scandale McKinsey…

J'adore Philippe de Villiers, je sais, ce n'est pas bien, haha, mais c'est comme ça. C'est un des seuls qui a assez d'assises pour balancer régulièrement des bombes, après l'info est publique.... (et le vrai scandale n'est pas financier il est au niveau de notre souveraineté).....et comme vous le constatez, rien.... aucune réaction.... pourtant si on creuse encore pour connaître les bénéficiaires de tout cela ce sont encore les mêmes.... (Blackrock, Vanguard, etc., actionnaires de Pfizer, Moderna, Novavax, etc., et McKiinsey)...) Comme je vous l'ai dit, tout est public, suivez l'argent.... Rappel 22.04.2022 : Fascinant : Jacques Attali il y a 43 ans nous explique la situation actuelle ! 1979 !! Amitiés, f. Quand Philippe de Villiers nous dévoile le scandale McKinsey… Écoutez ⤵️pic.twitter.com/hQmy6n6IB7 — Richard Krieger (@Krieger66362259) April 20, 2022 Source : Twitter Informations complémentaires : Crashdebug.fr : ALERTE : le gouvernement prépare un flicage numérique pour la vaccination obligatoire (LCDS) Crashdebug.fr : Les cabinets de conseil comme Mc Kinsey, etc., gèrent la France depuis (mini) 15 ans... (C à vous) Crashdebug.fr : Le scandale Mc Kinsey : La pression monte sur Véran et Macron ! Faites circuler (NDA) Crashdebug.fr : Kuzmanovic : "Cette présidentielle a été verrouillée, au profit des gagnants de la mondialisation" (Marianne.net) Crashdebug.fr : Ces étranges sondages qui propulsent un Macron cramé au firmament (E&R) Crashdebug.fr : Explication : pourquoi maintenant les sondages sont totalement truqués et manipulés (Didier Maïsto) Crashdebug.fr : Rapport du Sénat sur les cabinets de conseil : l’opposition dénonce un « scandale d’État et fiscal » (Lemonde.fr) Crashdebug.fr : Les cabinets de conseils comme Mc Kinsey, etc., gèrent la France depuis (mini) 15 ans... (C à vous) Crashdebug.fr : LES LIENS TROUBLES ENTRE MACRON ET MCKINSEY (Tatiana Ventôse) Crashdebug.fr : Exclusif : le cabinet McKinsey, condamné à 573 millions de dollars pour fraude, a créé En Marche en 2016 (LCDS) Crashdebug.fr : Jusqu’où va l’influence de la Firme McKinsey en France dans la promotion du vaccin et de la mise en place du Passe sanitaire ? (LHK) Crashdebug.fr : Mc Kinsey : Le Cabinet qui décide de nos vies ? (Le Media) Crashdebug.fr : Le déconfinement des Français est géré par l’américain Bain, annexe bien connue du Mossad (E&R) Crashdebug.fr : Qui gouverne RÉELLEMENT la France et l'Europe ? Crashdebug.fr : Europe : « J'accuse », par Philippe de Villiers (Le Figaro) Crashdebug.fr : Martin Hirsch faisait moins le malin en Commission d’enquête parlementaire (CDS) Crashdebug.fr : MC KINSEY, BIG PHARMA le coup d'Etat sanitaire ? (Gérard Infos) Crashdebug.fr : L'État français n'existe plus. Une équipe sous influence étrangère est au pouvoir (Valérie Bugault) Crashdebug.fr : BlackRock Gate : comment Larry Fink s’est payé Macron (Epochtimes.fr) Crashdebug.fr : BlackRock : la nébuleuse du scandale (1re partie) - Politique & Eco n°327 avec Guy de La Fortelle (TVLibertés) Crashdebug.fr : François Fillon à Philippe de Villiers : « Les Bilderbergs, c'est eux qui nous gouvernent » Crashdebug.fr : Philippe de Villiers - "Ce que je reproche à Emmanuel Macron ? Il nous mène à la guerre civile !" (Sud Radio) Crashdebug.fr : Triche ? Crashdebug.fr : Henri Guaino : « Nous marchons vers la guerre comme des somnambules » (Lefigaro.fr) Crashdebug.fr : Vous avez été repéré comme une menace : La technologie d'IA prédictive vous met une cible sur le dos (Activistpost.com) Crashdebug.fr : De Gaulle, l'homme à abattre (LCP) Crashdebug.fr : Christine Deviers Joncour évoque la corruption généralisée de la France depuis 50 ans et parle des Comptes 'Offshore'. (Oval Media)
http://dlvr.it/SQlJVf

La Russie révèle les résultats de son enquête sur les laboratoires clandestins en Ukraine

L'Ukraine a tenté d'infecter la population pro-russe de Lougansk avec la tuberculose et a permis au Pentagone de réaliser des expériences sur des aliénés à Kharkov. - ER Presse / Défense, Science, Santé, Mondialisme, Multinationales
http://dlvr.it/SQlHsq

Un journaliste-délateur de Society a "logé" l'homme le plus complotiste de France !

C'est le thread du jour. On ne vous en dit pas plus, tout est très explicite, et ça a été rerouté par Tristan Mendès, donc validé par la Kommandantur. Admirons comment l'homme le plus dangereux de France a été traqué, puis logé par les forces du Bien. Ce qui est bien avec les journalistes gauchistes, c'est que ça fait des vacances à la police politique. Pour info, Society est le magazine qui a fait ça : *** Qui est l'homme derrière le plus gros réseau de désinformation en France ? Un million de - Mai / Politique, Opinions, Santé, 11 septembre 2001, Internet, Désinformation, Presse, Attentats de Paris (janv. 2015)
http://dlvr.it/SQlHsL

Deux poids, deux mesures, l’insulte faite aux femmes

Par Sylvain Devaux Y aurait-il deux poids deux mesures ? C’est une évidence et l’affaire Peyrat ne peut que le mettre en évidence. Le soutien maladroit finalement plus ou moins démenti par Stanislas Guerini concernant Jérôme Peyrat a suffisamment fait réagir l’opinion et les associations que ce dernier retire sa candidature aux législatives, candidature marquée LREM pour un ex candidat […]
http://dlvr.it/SQkhML

jeudi 19 mai 2022

Éducation : votre enfant aura-t-il un prof à la rentrée ? (Leparisien.fr)

Bonjour à toutes et à tous, j'espère que vous allez, bien, pas mal d'infos ce matin, et j'ai vu passer ça sur Twitter : Les résultats du concours de profs des écoles sont tombés aujourd'hui pour les académies de Paris, Créteil et Versailles : 180 admissibles pour 219 postes à Paris, 521 admissibles pour 1079 postes à Créteil et 484 admissibles pour 1430 postes à Versailles. Une catastrophe. — Benjamin Bauné (@bnbaune) May 13, 2022 Et comme j'ai deux enfants en apprentissage, je m'inquiète, car on vous a exposé les failles des recrutements des professeurs contractuels...., je pense aussi à la baisse du QI, bref, tout ça n'est pas fait pour me rassurer. Pour le reste comme pour les infirmières ou autres, il serait temps de revoir les salaires de ces enseignants qui s'impliquent tout les jours que Dieu fait.... (Mes 2 enfants de 27 ans et 22 ans sont dithyrambiques sur leurs professeurs, et ne tarissent pas d'éloges.....) La fille de ma voisine est professeur des écoles, elle n'est PAS en début de carrière et gagne 1500 € par mois, je sais que l'enseignement c'est avant tout une vocation, mais il ne faut pas non plus que ce soit un sacrifice. Comme pour les infirmières ces postes sont stratégiques, et il faut rendre ces métiers attractifs, et ceci très concrètement, et donc financièrement, ces gens ont eux aussi vu leur pouvoir d'achat baisser. Hélas ce matin, il y a d'autres motifs d'inquiétude, et j'essayerais de vous en partager quelques-uns dans la journée, en attendant je vous propose la Defcon Room. Amitiés, f. Limeil-Brévannes (Val-de-Marne), le 17 mai. Les enfants et parents d'élèves de l'école Pasteur manifestent car ils se retrouvent sans enseignant. Deux classes de CM2 ont eu moins de 50 jours de cours depuis le début de l'année. LP/Florian Loisy Les résultats des concours enseignants sont en train de tomber. Dans les écoles, les collèges et les lycées d’Île-de-France, la crainte s’exprime de voir de nombreux postes non pourvus à la rentrée, sauf à appeler des contractuels en renfort. Par Thomas Poupeau, Aurélie Foulon et Gwenael Bourdon Le 19 mai 2022 à 06h00 Y aura-t-il un enseignant face à chaque classe à la rentrée 2022 ? C’est en résumé la question qui taraude bon nombre de profs et de parents d’élèves de la région parisienne depuis quelques jours. « Sujet explosif », glisse un syndicaliste, tandis qu’au ministère de l’Éducation, on promet une rentrée sous contrôle.   La suite (payant) sur le Parisien.fr   Source(s) : Le Parisien.fr via Contributeur anonyme Informations complémentaires : Crashdebug.fr : École du futur la fin des profs ? (Spécial Investigation) Crashdebug.fr : L’Education nationale a vendu nos écoles à Microsoft pour une poignée de lentilles ! Crashdebug.fr : La formation des enseignants confiée en douce au privé... Crashdebug.fr : Education : interdiction de redoubler... même pour Jules, qui ne sait pas lire Crashdebug.fr : Le plan numérique, miroir aux alouettes de l’Education nationale : les écoles qui utilisent le plus les écrans obtiennent de moins bons résultats...
http://dlvr.it/SQgjjK

La santé publique de Montréal fera le point ce matin concernant la variole du singe

La Direction régionale de santé publique de Montréal fera le point ce matin concernant la présence suspectée de cas de variole du singe à Montréal. La directrice régionale de santé publique de Montréal, Dre Mylène Drouin, et la responsable médicale de l'urgence sanitaire et des maladies infectieuses, Dre Geneviève Bergeron, répondront aux questions des journalistes dès 11 heures.
http://dlvr.it/SQgjNq

Tremblement de terre de magnitude 7,4 : l'Australie bascule en alerte tsunami

Le plus gros séisme enregistré dans le pays depuis 1968 ! Un tremblement de terre de magnitude 7,4 a été enregistré près d'une île australienne. Le séisme, le plus important enregistré en Australie depuis 1968, a été "flashé" à 29,3 km de Macquarie Island au sud-est du pays et au sud de la Nouvelle-Zélande.
http://dlvr.it/SQghZT

C’était un 19 mai…

• 1643 : sur le plateau de Rocroi, dans les Ardennes, Louis de Bourbon, 23 ans, duc d’Enghien, le futur Grand Condé, obtient une victoire triomphale sur les troupes coalisées du capitaine-général Don Francisco de Mellos de Breganza, gouverneur espagnol des Pays-Bas. La bataille de Rocroi met fin à la réputation d’invincibilité des « tercios … L’article C’était un 19 mai… est apparu en premier sur Contre-Info.
http://dlvr.it/SQghYb

L’heure du bilan de la présidentielle 2022 – François Asselineau

Proposée par GL. Union Populaire Républicaine Sommaire : 00:00 Il faut réformer l’élection 15:42 Bilan de la campagne 20:49 Analyse rapide du débat 24:33 Les enseignements du 2e tour 28:40 Le blocage à droite 38:34 L’illusion à gauche sur les législatives 46:54 L’UPR aux législatives 55:02 L’avenir de la France 1:17:38 L’avenir de l’UPR
http://dlvr.it/SQg4qj

mercredi 18 mai 2022

Le Pentagone avoue que les USA arment et forment l’Ukraine depuis des années !

Le porte-parole du Pentagone – John Kirby, Secrétaire adjoint à la Défense des États-Unis pour les Affaires publiques – révèle publiquement la Réalité de la guerre ukrainienne en affirmant avoir entraîné et militarisé l’Ukraine depuis des années. Encore une fois, c’est la démonstration que la plus grande menace à la paix mondiale a toujours été et restera Washington ! https://www.lelibrepenseur.org/wp-content/uploads/2022/05/le-Pentagone-a-vous-former-et-militarise-lUkraine-depuis-des-annees.mp4
http://dlvr.it/SQc7vN

Une tradition la plus blanche possible, par Lotfi Hadjiat

On entend parfois de ces trucs, je vous jure. L’autre jour à la boulangerie, non loin de Malakoff, j’attendais ma commande dans le parfum de levure et de pétrin. Un mec derrière moi passe la sienne de commande : « Une tradition la plus blanche possible ! ». Je me retourne en souriant. Le type n’a pas vraiment l’air d’un suprémaciste blanc. Plutôt d’un ouvrier à la retraite…, jean Levi’s déchiré de rigueur et tee-shirt couleur trottoir un jour de manif. Il me regarde d’un air un peu dédaigneux derrière ses lunettes. Apparemment il se rend pas compte de sa saillie drolatique. Et personne dans la boulangerie non plus. Pourtant une déclaration pareille devrait faire réagir. Rien. Rien de rien. Même pas un regard, un haussement de sourcil ou un sourire… Le camarade Mélenchon lui aurait au moins mordu le mollet en repartant avec le morceau de chair sanguinolente pour le bouffer avec son café. Il fut un temps où en France une telle déclaration aurait déclenché un débat follement philosophique en pleine boulangerie. C’est bien la preuve que la France n’est plus. Le mec repart avec sa baguette tradition sous le bras en direction de Malakoff. Et je repars un peu triste avec ma quiche saumon-épinard, en me disant que, putain, tout doit disparaître. Sauf que, merde, tout a déjà disparu. La France a disparu. La disparition de la France a disparu. L’oubli de l’oubli de la disparition de la France a disparu. Elle est raide celle-ci. C’est dur à encaisser. Saint Louis c’est pas un autre temps, c’est un autre espace-temps, un autre univers, un autre plurivers… un autre autre, une autre altérité… Qu’est-ce qui s’est passé ? Comment la mort s’est emparée de la France intégralement ? Les nationalistes s’écharpent sur l’histoire de France, mais qu’en est-il de l’histoire de la mort de la France… Parce que cette mort a une histoire, que l’on n’apprend pas à l’école, ni à l’université d’ailleurs. Qui a flingué la France ? QUI ? La question de savoir où on va enterrer le cadavre de la France, ne préoccupe même pas nos politiques. Ce qui les préoccupe c’est la curée de la dépouille qui a déjà commencé depuis quelques années… Ils sont seulement préoccupés de la taille de la portion qu’ils pourront tirer de cette curée. Quelle bande de charognards enragés ! Pour quel charognard avez-vous voté aux dernières élections ? Mélenchon, le vieux franc-maçon en putréfaction, n’est en tous cas pas le dernier dans cette curée. Je me pose une dernière question, est-ce que la France est sauvable ? Même si tous les anges, tous les archanges et Dieu lui-même acceptaient d’accomplir tous les miracles possibles et imaginables pour tenter de sauver la France… la France ne serait pas sauvée. Du coup, est-ce qu’une tradition la plus blanche possible pourrait sauver la France ?… Je dois vous avouer que je n’en sais rien. Une chose est sûre, Mélenchon ne survivrait pas dans une tradition la plus blanche possible. C’est déjà ça. En tout état de cause, même si la France se redressait économiquement, elle ne serait pas sauvée non plus. La France est bien plus qu’une machine économique à réparer, la réduire à une machine économique montre que l’on n’y voit plus la moindre âme, la moindre histoire, la moindre tradition, la moindre religion, la moindre culture, le moindre idéal artistique, la moindre aspiration philosophique, la moindre passion politique… Le plus malheureux est que la grande majorité des Français serait ravie de vivre dans une France morte mais redressée économiquement. Le grand malheur aujourd’hui est qu’on réduit la vie à la vie économique, dans le consentement général. La seule révolution qui aboutira est celle qui brisera la logique démoniaque du rendement, du profit, de la concurrence à mort pour du flouze… celle qui imposera la logique de l’excellence, diamétralement opposée à celle du profit… et qui promouvra la logique de la vertu contre celle de la concurrence à mort pour du pognon… révolution morale… révolution spirituelle… Ou alors, j’ai rien compris, et la France va bien. L’Europe va bien et elle résistera bien à la méchante Russie… qui nous emmerde à vouloir garder son âme et ses traditions… Et si la Russie était la seule à pouvoir sauver la France. Même si Dieu en personne proposait aux Français de sauver la France, la majorité d’entre eux s’y opposerait farouchement. Quadrature du cercle en Hexagone. La France est un problème mathématique insoluble, et comble de malheur, le niveau en maths y est en chute libre. Tout compte fait, je serais curieux de savoir ce que donnerait aujourd’hui en France une tradition la plus blanche possible. Et on parle bien de tradition, plutôt que de couleur de peau. —————————————— Pour suivre l’auteur : https://gab.com/LotfiHadjiat_Le_Vrai http://leblogdelotfihadjiat.unblog.fr ———————— https://mobile.twitter.com/lhadjiat  (accès au compte toujours suspendu par Twitter).  
http://dlvr.it/SQc7bf

Le patron de la banque centrale britannique alerte sur une inflation « apocalyptique »

Il est extrêmement inquiétant de constater que le patron de la banque centrale britannique avoue son impuissance face à ces événements. Pendant ce temps, en France, nous avons des ministres – comme Bruno le Maire – qui nous expliquent que la Russie est en faillite alors que c’est exactement l’inverse qui se réalise sous nos yeux ! Les gouvernements occidentaux ont fait croire à leurs peuples qu’ils contrôlaient la situation et qu’ils allaient isoler la Russie et la détruire économiquement alors que le rouble ne s’est jamais aussi bien porté tandis que l’inflation est en train de dévaster les États-Unis et l’Europe. Andrew Bailey, le patron de la banque centrale britannique, a mis en garde contre des hausses “apocalyptiques” du prix des denrées alimentaires en raison de l’invasion de l’Ukraine. L’Ukraine dispose de suffisamment de réserves, mais ne peut pas les exporter, a-t-il déclaré devant le parlement londonien. “C’est un gros problème pour notre pays, et pour tous les pays en développement.” Les denrées alimentaires ont déjà vu leurs prix croître de 5,9% en mars. Une tendance qui devrait encore s’intensifier compte tenu du fait que l’Ukraine est l’un des principaux producteurs de blé et d’huile de tournesol. M. Bailey a mis en garde contre un “choc salarial très important” qui suivra les hausses continues des prix de l’énergie et des denrées alimentaires. Le chômage va gagner du terrain et des millions de Britanniques vont tomber dans la pauvreté, selon lui. Il a conclu son exposé au parlement en disant qu’il se sentait impuissant face à l’inflation actuelle.
http://dlvr.it/SQc7Ht

Renault cède AvtoVAZ pour un rouble et sort de Russie

Non seulement l’industrie hexagonale a été totalement destructurée et rasée au fil des décennies à cause de la mondialisation mais nous allons passer à une étape supérieure avec la guerre russo-ukrainiennne puisque les usines délocalisées en Russie vont également fermer. Bien entendu, ce ne sont pas les Américains qui seront impactés par cette décision suicidaire puisque Ford n’a commercialisé que 21 000 véhicules l’année dernière contre 500 000 pour Renault ! On imagine que le gouvernement a promis quelques milliards d’euros à Renault pour compenser cette perte, de l’argent magique qui n’existe pas et qui ne fera qu’aggraver une dette française déjà abyssale… Le groupe vend ses 68 % du fabricant de Lada à un institut public russe. Il aura la possibilité de les racheter, au même prix, pendant six ans. Retraite de Russie pour Renault. Le constructeur français va quitter le pays des tsars dans des conditions à peine meilleures que Napoléon il y deux siècles. Lundi 16 mai, le groupe a annoncé la vente de ses 67,69 % dans AvtoVAZ, le fabricant des Lada, et la cession de sa filiale Renault Russie. Une nationalisation qui ne dit pas son nom : le repreneur d’AvtoVAZ est Nami, un institut public de recherche russe consacré à l’automobile. Et c’est la ville de Moscou qui acquiert Renault Russie. … Charge de 2,2 milliards Ce départ est un coup dur pour le groupe. De tous les constructeurs automobiles, c’est Renault qui a l’exposition la plus forte à la Russie. Il y est le leader du marché avec les modèles les plus vendus : la Lada Vesta et la Lada Granta. Avec un peu moins de 500.000 véhicules vendus en 2021, dont près de 400. 000 Lada, il a réalisé 18 % de ses ventes en Russie, son second marché après la France. En comparaison, Ford n’y a commercialisé que 21.000 véhicules l’année dernière.
http://dlvr.it/SQc7Cl

António Guterres demande la levée de l'embargo sur les engrais russes

Le secrétaire général des Nations unies, António Guterres, a demandé la levée immédiate de l'embargo occidental contre les engrais russes. En effet, la Russie est le principal producteur d'engrais au monde. La pénurie en la matière se ressent déjà dans l'agriculture mondiale. Si elle se poursuit, elle provoquera une chute drastique de la production alimentaire et rapidement une famine dans de nombreux pays, notamment en Afrique. Le Wall Street Journal a indiqué, le 16 mai, que la levée de cet embargo (...)
http://dlvr.it/SQbWlX

mardi 17 mai 2022

ONLI, Le retour – Commentaires de l'investiture de Macron (vidéo)

Un peu de rigolade ! - Mai / Politique, Communautés, Franc-maçonnerie, Nicolas Sarkozy, LRPS, Dominique Strauss-Kahn, Club Le Siècle, Bilderberg, François Hollande, Banques, Manuel Valls, Emmanuel Macron, Édouard Philippe
http://dlvr.it/SQXWww

3 millions d’euros de subventions annuelles pour le Monde, ça donne ça

L’article 3 millions d’euros de subventions annuelles pour le Monde, ça donne ça est apparu en premier sur Contre-Info.
http://dlvr.it/SQXWfT

Israël : Hausse remarquable de 25 % des problèmes cardiaques lors de la campagne de vaccination

Une étude publiée dans la prestigieuse revue scientifique Nature fait état d’une augmentation de 25 % des appels médicaux d’urgence passés suite à des arrêts cardiaques ou des syndromes coronariens aigus, survenus dans la population israélienne âgée de...
http://dlvr.it/SQXWF4

Le diesel à 3 euros le litre à la fin de l'été

Les prix des carburants ne cessent d’affoler les compteurs à la pompe. L'essence comme le diesel dépassent à nouveau les 2 euros le litre, malgré les mesures gouvernementales prises pour tenter de faire baisser les prix. Et les automobilistes ne sont...
http://dlvr.it/SQXWBB

Londres va rétablir la prison à vie pour espionnage

La ministre britannique de l'Intérieur, Priti Patel, a annoncé que son son pays devrait rétablir la prison à perpétuité pour espionnage. C'est une priorité du gouvernement de Boris Johnson, a-t-elle précisé.
http://dlvr.it/SQWwCq

lundi 16 mai 2022

Conflit nucléaire, Remplacement, Élections : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°662

- Mai / Politique, Défense, Jean-Marie Le Pen, Islam, Jean-Luc Mélenchon, Marine Le Pen, OTAN
http://dlvr.it/SQSvrL

Jeu concours #19 : félicitations à Macarel qui a deviné Essai sur les femmes d'Arthur Schopenhauer

Mise à jour du 16 mai 2022 Félicitations de la part de l'équipe Kontre Kulture à Macarel, qui a été le premier à deviner la prochaine sortie : Essai sur les femmes d'Arthur Schopenhauer ! Il remporte donc un exemplaire gratuit. Chers lecteurs, Voici la couverture de la prochaine sortie Kontre Kulture, réalisée par notre amie et camarade Marie. Il ne manque que le titre et le nom de l'auteur... Le premier d'entre vous à les deviner, via les commentaires sur cette page du site Kontre Kulture, - Mai / Culture
http://dlvr.it/SQSvTM

Conge... comme un gauchiste

C'est notre persécuteur du moment. Mitterrand parlait de ses « chiens », qui le suivaient à la trace pour lui mordre les mollets, voire y rester collés. Paul Conge, que personne ne connaît (c'est le spécialiste des « radicalités » chez le Marianne du pro-OTAN et pro-Macron Křetínský, n'en déplaise à la « conservatrice » Polony) , est devenu un soralophobe frénétique et se prend pour le nouveau spécialiste de toutes les extrêmes droites, dans lesquelles il cherche à classer, de force, le mouvement Égalité & - Mai / Communautés, Désinformation, Antiracisme, Extrême gauche, Seconde Guerre mondiale, Presse, Plaintes, procès, persécutions et harcèlements contre Alain Soral et E&R
http://dlvr.it/SQSv1C

La santé mentale des Français est catastrophique selon le dernier rapport de Santé publique France

Selon le rapport (cf. ci-dessous) la situation est dramatique : « La santé mentale des personnes interrogées reste dégradée. Le niveau de perception de sa vie actuelle a diminué depuis la vague précédente et pour la première fois, la prévalence des pensées suicidaires est supérieure à celle observée lors du premier point de mesure réalisé en février 2021… La crise sanitaire a affecté de façon durable et importante la santé mentale de la population, en particulier en termes de symptomatologie anxio-dépressive et de problèmes de sommeil » ! Les victimes se comptent par millions comme vous pouvez le constater sur les captures écran du rapport ci-dessous. C’est d’autant plus dramatique que la proposition de soins psychiatriques est dans un état lamentable en France depuis des décennies, un état bien plus grave que le reste de l’hôpital public. On savait tous que les confinements et le harcèlement sanitaire, véritable terrorisme quotidien qui a duré 2 ans, ne pouvaient qu’avoir de telles conséquences. Avec la guerre russo-ukrainienne et ses conséquences économiques, cette situation ne pourra que s’aggraver encore et encore…
http://dlvr.it/SQSv10

Dmytro Iarosh. NAZI et compagnie.

DMYTRO IAROCH, NÉONAZI ET ALLIÉ D’ISIS 15/05/2022 Parmi les figures du néonazisme qui soi-disant n’existe pas en Ukraine, il y a Dmytro Iaroch, la figure emblématique d’un des mouvements extrémistes parmi les pires en Europe : le Pravy Sektor (Secteur Droit). Son histoire, comme celle de très nombreux autres néonazis d’Ukraine est édifiante, et parle d’elle même, de ce qui […]
http://dlvr.it/SQSKRb

dimanche 15 mai 2022

La Finlande fait le choix d’un rapprochement avec l’OTAN

Les Russes justifient la décision de Poutine d’entrer en guerre contre l’Ukraine au motif que ce pays allait intégrer l’OTAN. Aujourd’hui, un autre pays limitrophe de la Russie annonce qu’il va également essayer de rejoindre l’OTAN. Le président finlandais Sauli … Lire la suite →
http://dlvr.it/SQPYDJ

Le Pentagone organise la victoire de l'Ukraine à l'Eurovision 2022

Photo : la délégation ukrainienne à l'Eurovision 2022. L'un des accompagnateurs (à gauche) arbore le trident. Ce symbole médiéval ne devint l'emblème de l'Ukraine qu'en 1917-18 à l'initiative de l'historien Mykhailo Hrushevsky. Il a été adopté comme blason du pays en 1996. Il existe deux manières de dessiner sa base. Les variations de couleurs sont aussi significatives. Celle de l'accompagnateur n'est pas la version officielle, mais celle des bandéristes. Le festival de l'Eurovision 2022 s'est tenu à Turin (...)
http://dlvr.it/SQPY1w

Nouveaux éléments dans l'affaire des laboratoires biologiques militaires "ukrainiens"

Le 13 mai 2022, la Fédération de Russie a présenté de nouveaux éléments au Conseil de sécurité relatifs aux programmes de recherche militaire américains en Ukraine. Il s'agit notamment des expériences biologiques menées à leur insu sur des malades mentaux ukrainiens à l'hôpital psychiatrique n° 1 (village de Streletchyé, région de Kharkov) et sur l'utilisation délibérée d'un agent tuberculeux pour infecter la population du district de Slavianoserbsk (République populaire de Lougansk). Les documents saisis par la - Mai / International, Justice & Droit, Santé, OTAN, ONU, Multinationales
http://dlvr.it/SQPXl9

1948-2022 : soixante-quatorze ans de Nakba palestinienne

La Nakba, la catastrophe en arabe, désigne l'expulsion forcée, en 1948, des Palestiniens de la terre de leurs ancêtres, afin de laisser la place libre aux colons du jeune État israélien. Une expulsion par la guerre, le règne de la terreur, les assassinats nocturnes, les viols aussi. C'était il y a soixante-quatorze ans. Pour commémorer cette funeste date du 15 mai 1948, E&R vous propose de découvrir la mini-série britannique Le Serment (The Promise), réalisée en 2011 par Peter Kosminsky. - Mai / Politique, Histoire, Communautés, Justice & Droit, Sionisme, Colonisation
http://dlvr.it/SQPXJX

Arrestation du judéo-nazi Mikhail Kavun (financeur de Pravy Sector) en Russie

Les forces de sécurité russes ont annoncé l'arrestation de Mikhail Kavun, 61 ans. Cette personnalité juive a reconnu avoir financé de 2015 à 2019, le groupe bandériste ukrainien, Pravy Sector, responsable d'apologie raciale, de tortures et d'incitations au meurtre. De nombreuses sources russes dressent l'histoire des juifs-bandéristes (Zhidobandera), terme apparu en 1981, en pleine Union soviétique. Ce groupe violemment anti-Russe soutenait les bandéristes misant sur le fait que ceux-ci ne se - Mai / Communautés, Justice & Droit
http://dlvr.it/SQPXJ6

lundi 25 avril 2022

Les choix de vote, ce devrait être comme les préférences sexuelles

Devons-nous nous entre-déchirer pour des bulletins de papier ? Bien entendu, il est sain de se « battre » intellectuellement pour ses idées politiques et l'on peut aisément convenir que certaines d'entre elles sont une abomination. Mais le choix de voter, pour X, Y, blanc, ou de ne pas voter du tout ne devrait pas déclencher de flame wars. Isoloirs - Frédérique Voisin-Demery - CC Les réseaux sociaux sont truffés d'anathèmes. Comment osent-ils voter blanc ? S'abstenir c'est voter Marine Le Pen... La bataille fait rage à l'approche du deuxième tour. Revoici les flame wars des débuts du Net. Lutter pour des idées politiques rejoint souvent une lutte philosophique. On se bat pour faire triompher plus d'humanisme, plus de partage, plus d'empathie, de libertés individuelles. D'autres se battent pour plus de « liberté d'entreprendre », et moins d'État dans la vie de la nation... Et puis il y a les combats pour des idées rances. Des combats pour faire triompher la haine et la violence, le rejet des « autres » êtres humains. Ces idées sont une abomination. Elles ont partout, tout au long des siècles, retiré aux êtres humains ce qui fait leur humanité. Ceux qui se fourvoient dans les pas des politiques faisant la promotion de ces idées s'enfoncent dans la haine. Nous avions publié les mails adressés au Front National pendant l'entre-deux tours en 2002. C'était très clair. Un peuple qui a de telles idées peut rapidement verser dans l'horreur. L'Histoire devrait être un outil pour nous améliorer, pas nous pousser à revivre l'abomination. Lutter contre un vote ou un autre devrait cependant pouvoir se faire par l'échange apaisé. C'est dans le débat que l'on peut convaincre, pas dans l'anathème. Les réseaux sociaux sont actuellement le théâtre d'échanges très violents sur les choix...
http://dlvr.it/SPByZx

Sociologie profonde (suite) - Formation E&R

- Produits liés aux articles
http://dlvr.it/SP9WnP

dimanche 24 avril 2022

Jared Kushner, Donald Trump, Arabie Saoudite et Israël = gouvernance mondiale

Jared Kushner, gendre et conseiller spécial de Donald Trump, a obtenu 2 milliards de dollars du prince Mohammed Ben Salmane, au commande de la dynastie saoudienne. Le mari d'Ivanka Trump a acquis cette somme astronomique via sa société de capital-investissement "Affinity Partners" à peine quelques mois après la fin de la présidence de son beau-père. Jared Kushner est un juif orthodoxe qui est le principal contributeur aux accords d'Abraham, soit des accords de normalisation avec des pays musulmans autrefois farouches à Israël. Kusher est aussi impliqué dans le déménagement de l'ambassade américaine à Jérusalem (capital du nouvel ordre mondial). Jared Kushner, via sa société Affinity Partners, espère créer "un couloir d'investissement" entre Israël et l'Arabie saoudite, en travaillant avec des entreprises et des investisseurs israéliens et du Golfe. Je rappelle ici que le prince Mohammed Ben Salmane d'Arabie Saoudite est le créateur et financier de la mégalopole du futur (même superficie que Paris) nommée "Neom", qui doit voir son aboutissement en 2025. Il s'agit en fait d'une gigantesque construction dans le désert, soit une "ville du futur". Ce projet se veut être la concrétisation de la vision de la 4ème révolution industrielle de Klaus Schwab: "smart cities", technologies de surveillance totale, biotechnologies (transhumanisme), remplacement de la main-d'oeuvre par les robots et l'intelligence artificielle, énergies renouvelables, promoteur d'une religion mondiale...  C'est en fait une réplique du film "Bienvenue à Gattaca"! L'Arabie Saoudite prend part à une guerre (illégale selon l'ONU) au Yémen depuis quelques années, qui a fait des centaines de milliers de morts et qui continue de compiler les morts par la guerre et la famine. Une des populations parmi les plus massacrées et éprouvées dans le monde.   Qui se scandalise de ce drame perpétuel? Personne. Le pivot de la gouvernance mondiale passe par Israël, les accords de normalisation et NEOM...  Donc, Donald Trump est utilisé comme "agent facilitateur" de ce projet d'un gouvernement mondial. https://youtu.be/5qYmcXW674c
http://dlvr.it/SP9FcG

Un dimanche en ripoublique…

Avant… 24 avril 2022… et après
http://dlvr.it/SP8xdM

7 obédiences maçonniques appellent à voter macron

Cet appelle a été réalisé aussi en 2017, il est renouvelé en 2022 malgré le bilan désastreux de macron, ce qui démontre que ces obédiences maçonniques n’ont aucune morale ni conscience citoyenne. C’est de surcroit un parjure à l’engagement maçonnique de ne jamais s’occuper de politique interne ! Qui se ressemble s’assemble… Communiqué interobédientiel du 13 avril 2022 – Présidentielles : 7 obédiences maçonniques appellent à la mobilisation républicaine Date parution : 13/04/2022 La prochaine échéance électorale constituera un enjeu majeur pour notre pays. Des menaces inquiétantes pèsent sur notre société, attisant le racisme, le rejet et la haine de l’autre, les pulsions identitaires. Exercer son droit de vote, son devoir de citoyen est plus que jamais essentiel afin de préserver notre démocratie. Chaque élection voit l’érosion de la participation des citoyens aux différents scrutins. Si l’abstention grandissante doit conduire les responsables politiques et gouvernementaux à s’interroger sur leur responsabilité à l’égard du peuple, pour les Obédiences Maçonniques françaises, il est primordial que les citoyennes et les citoyens se saisissent de cette échéance pour affirmer le principe démocratique du suffrage universel. Sans préjuger des raisons ou de justifications à l’abstention, les Obédiences Maçonniques françaises signataires appellent chacun et chacune à exercer son pouvoir au travers du vote. S’il n’appartient pas à ces dernières de s’immiscer dans les choix individuels des Citoyens, il leur revient d’alerter leurs membres sur l’incompatibilité de travailler dans leur atelier et de favoriser par leur vote des mouvements prônant la haine et la discrimination. Les Obédiences Maçonniques françaises signataires rappellent leur engagement pour la paix, la liberté, la dignité humaine, l’égalité absolue entre les hommes et les femmes, la laïcité et la justice sociale, l’édification de sociétés fraternelles, principes en opposition à toutes formes de ségrégation, de discrimination et de repli sur soi ! Elles tiennent à rappeler les valeurs et les principes fondamentaux qui doivent nous réunir et non nous diviser dans la perspective du bien commun. Nous rappelons avec force notre attachement aux valeurs de la République, à notre idéal humaniste et universaliste. Obédiences signataires* *par ordre d’ancienneté dans le paysage maçonnique français : Grand Orient de France – Fédération française du Droit Humain – Grande Loge de France – Grande Loge Féminine de France – Grande Loge Mixte Universelle – Grande Loge Féminine de Memphis Misraïm – Grande Loge Mixte de France.
http://dlvr.it/SP8bk5

Revue de presse du 24/04/2022

Merci à nos contributeurs pour cette revue de presse. Bonne lecture. Lire la suite
http://dlvr.it/SP8F4J

Crise COVID et élections en France – Arrêtons de faire les idiots !

par Jean-Yves Jézéquel Là où on en est du bilan « coronavirus », j’espère que tout le monde a enfin compris le sens des mesures dites « sanitaires » qui ont été décidées par la mafia McKinsey & Company, s’étant bien engraissée sur le … Lire la suite →
http://dlvr.it/SP7B0x

samedi 23 avril 2022

« Erreurs, à la fois tactiques et de conséquence stratégique » Alastair Crooke

Le résultat le plus probable est que l'économie russe ne s'effondrera pas (même si l'UE s'acharne sur l'énergie et « tout » le reste Les faucons de l'OTAN et les interventionnistes libéraux américains et européens veulent par-dessus tout voir Poutine humilié et répudié. Nombreux sont les Occidentaux qui veulent voir la tête ensanglantée de Poutine au sommet d'une pique surplombant la « porte de la ville », visible par tous comme un avertissement retentissant à ceux qui défient leur « ordre international fondé sur des règles ». Leur cible n'est pas seulement le Pakistan ou l'Inde, mais la Chine, en premier lieu. Pourtant, les faucons voient qu'ils n'osent pas - ne peuvent pas - aller jusqu'au bout. Malgré la belligérance et les postures, ils veulent que l'aspect cinétique du conflit soit confiné à l'intérieur des frontières de l'Ukraine : Pas de bottes américaines sur le terrain (bien que ceux dont l'existence même ne peut franchir le seuil de nos lèvres soient déjà sur place, et qu'ils aient « mené la barque »). Le Pentagone, en tout cas, n'a pas envie de risquer une guerre avec la Russie qui s'envenime et pourrait déboucher sur l'utilisation d'armes nucléaires. (Cette position est toutefois remise en question par les principaux néo-conservateurs qui affirment que les craintes d'un recours de la Russie aux capacités nucléaires sont exagérées et doivent être mises de côté). Ainsi, pour accomplir ces grands agendas, l'Occident s'est limité (depuis 2015) à former et à armer des cadres d'élite (comme le régiment Azov), et à s'assurer qu'ils sont branchés à tous les niveaux (y compris au sommet) du leadership politique et militaire ukrainien. L'objectif ici a été de maintenir le conflit (puisque la victoire pure et simple n'est pas une option) : Plus la guerre se poursuit, selon le récit américain, plus les 5 000 sanctions imposées à la Russie nuisent à l'économie russe et sapent insidieusement le soutien de l'opinion publique russe à la guerre. L'expérience acquise en Syrie imprègne l'espace de combat : Pour les forces russes, l'expérience du nettoyage d'Alep des extrémistes jihadistes a été formatrice. Et, pour le commandement des opérations spéciales US qui forme ces unités d'élite ukrainiennes, les qualités d'impitoyabilité pure et de perturbations sous faux drapeau (perfectionnées par leurs protégés d'Idlib) semblent avoir suffisamment impressionné leurs anciens instructeurs occidentaux pour qu'ils les transmettent à une insurrection présumée dirigée par Azov, bien qu'opérant à partir du pôle opposé de l'idéologie insurrectionnelle. Il y a des raisons de penser que le FSB (service de sécurité russe) a peut-être sous-estimé la façon dont le recours à des tactiques de gestion de la population de type Idlib pourrait laisser une population civile majoritairement pro-russe trop lâche pour se défendre efficacement contre une domination de type Azov. En conséquence, les forces russes ont dû se battre - plus que prévu. Il s'agit peut-être d'une erreur tactique, mais pas d'une erreur stratégique. Il y a en effet une erreur stratégique majeure - à savoir la décision prise par l'Occident de mener avant tout une guerre financière contre la Russie - qui pourrait bien s'avérer être la perte de l'agenda de guerre occidental. (L'insurrection ukrainienne, dans la pratique, s'est largement limitée à donner plus de temps aux sanctions et à la super guerre PSYOPS, en particulier pour que la guerre PSYOPS puisse mordre sur la psyché intérieure russe). En mars, le président Biden s'est présenté devant le Congrès et a annoncé que le rouble russe avait chuté de 30 % et le marché boursier russe de 40 %. L'économie russe, a-t-il dit, était sur le point de s'effondrer ; la Mission était sur le point de s'achever. Pourtant, contrairement à l'attente du G7 selon laquelle les sanctions occidentales feraient s'effondrer l'économie russe, le FT le reconnaît : « Mais le système financier russe semble [aujourd'hui] se remettre du choc initial des sanctions » ; le « secteur financier russe retrouve ses marques après le barrage initial des sanctions ». Et les ventes de pétrole et de gaz de la Russie - plus d'un milliard de dollars par jour en mars - signifient qu'elle continue d'accumuler d'importants revenus étrangers. Elle affiche le plus grand excédent de sa balance courante depuis 1994, grâce à la flambée des prix de l'énergie et des matières premières. Ironiquement, les perspectives économiques de la Russie semblent aujourd'hui, à bien des égards, meilleures que celles de l'Occident. Comme la Russie, l'Europe connaît déjà - ou connaîtra bientôt - une inflation à deux chiffres. La grande différence est que l'inflation russe est en baisse, alors que celle de l'Europe monte en flèche au point (notamment en ce qui concerne les prix des denrées alimentaires et de l'énergie) de déclencher l'indignation et les protestations populaires. Le G7 s'étant trompé (la crise politique, après tout, était prévue pour la Russie, pas pour l'Europe), les États de l'UE semblent maintenant décidés à redoubler d'efforts : « Si la Russie ne s'est pas effondrée comme prévu, alors l'Europe doit faire le grand écart : 'Tout supprimer'. Aucun navire russe n'entrera dans les ports de l'UE ; aucun camion ne franchira les frontières de l'UE ; pas de charbon ; pas de gaz - et pas de pétrole. Pas un euro ne doit parvenir à la Russie », clame-t-on. Ambrose Evans-Pritchard écrit dans le Telegraph : « Olaf Scholz doit choisir entre un embargo énergétique sur la Russie et un embargo moral sur l'Allemagne » : « ... le refus de l'Europe occidentale de couper le financement de la machine de guerre de Vladimir Poutine est intenable. Le préjudice moral et politique pour l'UE elle-même devient prohibitif. Cette politique est déjà un naufrage diplomatique pour l'Allemagne, stupéfaite de découvrir que le président Frank-Walter Steinmeier est un paria - le Kurt Waldheim de notre ère ? - tellement souillé par deux décennies passées à être le sombre seigneur de la collusion avec le Kremlin que l'Ukraine ne veut pas de lui dans son pays. Ces atermoiements ne rendent pas justice au peuple allemand, qui soutient massivement une réponse à la hauteur de la menace existentielle qui pèse aujourd'hui sur l'ordre libéral de l'Europe » Voici clairement le grand programme révisé, Mark II : la Russie survit à la guerre du Trésor parce que l'UE continue d'acheter du gaz et de l'énergie à la Russie. L'UE - et plus particulièrement l'Allemagne - finance la « guerre grotesque et non provoquée » de Poutine, selon le mème. « Pas un euro pour Poutine ». La deuxième erreur stratégique consiste à ne pas comprendre que la résilience économique de la Russie ne découle pas uniquement du fait que l'UE continue d'acheter du gaz à la Russie. Mais c'est plutôt en jouant sur les deux tableaux de l'équation - c'est-à-dire en liant le rouble à l'or, puis en liant les paiements énergétiques au rouble - que la Russie a vu sa monnaie s'apprécier. De cette manière, la Banque de Russie modifie fondamentalement l'ensemble des hypothèses de travail du système commercial mondial (en remplaçant les transactions évanescentes en dollars par des transactions solides en devises, adossées à des matières premières), tout en déclenchant un changement du rôle de l'or, qui redevient un rempart à la base du système monétaire. Paradoxalement, les États-Unis ont eux-mêmes préparé le terrain pour ce passage au commerce en monnaie locale par leur saisie sans précédent des réserves de la Russie, et la menace de l'or de la Russie (si seulement ils pouvaient mettre la main dessus). Cela a effrayé d'autres États qui craignaient d'être les prochains sur la liste et d'encourir le « mécontentement » capricieux de Washington. Plus que jamais, le non-Ouest est désormais ouvert aux échanges en monnaie locale. Cette stratégie de « boycott de l'énergie russe » est « un rideau sur l'Europe », bien sûr. L'Europe n'a aucun moyen de remplacer l'énergie russe par d'autres sources dans les années à venir : Ni des Etats-Unis, ni du Qatar, ni de la Norvège. Mais les dirigeants européens, consumés par une frénésie d'« indignation morale » face à un flot d'images d'atrocités en provenance d'Ukraine, et par le sentiment que l'"ordre libéral" doit à tout prix éviter une perte dans le conflit ukrainien, semblent prêts à aller jusqu'au bout. Ambrose Evans-Pritchard poursuit : « Le barrage politique est en train d'éclater en Allemagne. Die Welt a traduit l'humeur exaspérée des médias en qualifiant l'histoire d'amour de l'Allemagne avec la Russie de Poutine de « plus grande et plus dangereuse erreur de calcul de l'histoire de la République fédérale ». Les présidents des commissions des relations extérieures, de la défense et de l'Europe du Bundestag - représentant les trois partis de la coalition - ont tous appelé à un embargo pétrolier jeudi. « Nous devons enfin donner à l'Ukraine ce dont elle a besoin, et cela inclut les armes lourdes. Un embargo énergétique complet est faisable », a déclaré Anton Hofreiter, le président des Verts sur l'Europe » La hausse des coûts de l'énergie qu'implique l'exclusion de l'énergie russe va tout simplement anéantir ce qui reste de la compétitivité de l'UE et entraîner une hyperinflation et des troubles politiques. Cela fait-il partie de l'ordre du jour initial de l'OTAN, qui consiste à garder les Etats-Unis « dedans », la Russie « dehors » et l'Allemagne « en bas » ? Cette tentative de l'UE et des États-Unis de réaffirmer leur « libéralisme » - qui insiste sur le fait qu'il ne tolérera aucune "altérité" - présente de sérieuses failles. Sur des questions telles que l'agenda d'une élite scientifique et technologique et la « victoire » en Ukraine, il ne peut y avoir d'autre perspective. Nous sommes en guerre. Que va-t-il donc se passer ? Le résultat le plus probable est que l'économie de la Russie ne s'effondrera pas (même si l'UE s'acharne sur l'énergie et « tout » le reste). La Chine soutiendra la Russie, et la Chine est « l'économie mondiale ». Elle ne peut pas être sanctionnée pour capituler. Échec et mat ? Alors, quel pourrait être le plan III de l'Occident ? La frénésie guerrière, la haine viscérale, le langage qui semble conçu pour exclure un "accord politique" avec Poutine, ou les dirigeants de Moscou sont toujours là, et les néo-conservateurs sentent l'opportunité : « L'intellectuel néoconservateur, ancien rédacteur des discours de Reagan, John Podhoretz a récemment écrit une colonne triomphante intitulée « Neoconservatism : A Vindication. L'article de Commentaire déclarait que les architectes de la guerre contre la terreur, comme lui, sont maintenant « de retour au sommet », les événements mondiaux ayant prouvé qu'ils avaient raison sur tout - de la police communautaire à la guerre » Non seulement ils sont de retour au sommet, affirme Podhoretz, mais les néo-conservateurs ont conquis leurs principaux adversaires intellectuels en ce qui concerne le cadre moral de la dissuasion. Cela représente le nouveau « jeu » interne dans la question de l'Ukraine : Les néo-conservateurs pensent que l'Ukraine leur a donné raison. Bien sûr, lorsque l'invasion de l'Irak s'est soldée par une débâcle monumentale, les Néo-cons ont été universellement raillés, Podhoretz bredouillant des excuses. Sans surprise, dans son sillage, la validation originale de l'intervention militaire américaine est entrée dans un déclin abrupt, et la guerre des sanctions du Trésor a pris sa place en tant qu'intervention ne nécessitant « aucune botte sur le terrain ». C'est pourquoi les néo-conservateurs partagent l'idée erronée selon laquelle la guerre du Trésor, associée à des opérations militaires extrêmes, pourrait réduire Poutine à sa plus simple expression. Les néo-conservateurs sont ravis de l'échec de la guerre financière. De leur point de vue, cela remet l'action militaire sur la table, avec l'ouverture d'un nouveau « front » : Une attaque contre le principe clé initial selon lequel un échange nucléaire avec la Russie doit être évité, et l'élément cinétique du conflit, soigneusement circonscrit pour éviter cette possibilité. « Il est vrai qu'agir fermement en 2008 ou 2014 aurait signifié risquer un conflit », écrit Robert Kagan dans le dernier numéro de Foreign Affairs, déplorant le refus des États-Unis d'affronter militairement la Russie plus tôt : « Mais Washington risque un conflit maintenant ; les ambitions de la Russie ont créé une situation intrinsèquement dangereuse. Il est préférable pour les États-Unis de risquer la confrontation avec des puissances belligérantes lorsqu'elles en sont aux premiers stades de leur ambition et de leur expansion, et non après qu'elles ont déjà consolidé des gains substantiels. La Russie possède peut-être un arsenal nucléaire redoutable, mais le risque que Moscou l'utilise n'est pas plus élevé aujourd'hui qu'il ne l'aurait été en 2008 ou en 2014, si l'Occident était alors intervenu. Et il a toujours été extraordinairement faible : Poutine n'allait jamais atteindre ses objectifs en se détruisant et en détruisant son pays, ainsi qu'une grande partie du reste du monde. » En bref, ne vous inquiétez pas d'entrer en guerre avec la Russie, Poutine n'utilisera pas la bombe. Vraiment ? Pourquoi pensez-vous que c'est vrai ? Ces Néo-cons sont généreusement financés par l'industrie de la guerre. Ils ne sont jamais lâchés par les réseaux. Ils entrent et sortent du pouvoir par rotation, stationnés dans des endroits comme le Council on Foreign Relations, Brookings ou l'AEI, avant d'être rappelés au gouvernement. Ils ont été aussi bien accueillis à la Maison Blanche d'Obama ou de Biden qu'à celle de Bush. Pour eux, la guerre froide n'a jamais pris fin, et le monde reste binaire - « nous et eux », le bien et le mal. Mais le Pentagone ne l'achète pas. Ils savent ce qu'implique une guerre nucléaire. En fin de compte, les sanctions feront mal, mais ne feront pas s'effondrer l'économie russe ; la vraie guerre (et non la guerre PSYOPS de l'incompétence et de l'échec militaires russes) sera gagnée par la Russie (toute fourniture militaire européenne et américaine de gros équipements à l'Ukraine étant vaporisée au moment où elle franchit la frontière) ; et l'Occident connaîtra ce qu'il craint le plus : l'humiliation dans sa tentative de réaffirmer l'ordre libéral fondé sur des règles.) :) L'Europe craint que, sans une réaffirmation retentissante, elle ne voie apparaître des fractures à travers le monde. Mais ces fractures sont déjà présentes : Trita Parsi écrit que « les pays non occidentaux ont tendance à voir la guerre de la Russie de manière très, très différente » : [(« Les demandes occidentales de faire des sacrifices coûteux en coupant les liens économiques avec la Russie pour maintenir un « ordre fondé sur des règles » ont engendré une réaction allergique. Cet ordre n'a pas été fondé sur des règles ; au contraire, il a permis aux États-Unis de violer le droit international en toute impunité. Le message de l'Occident sur l'Ukraine a porté à un tout autre niveau son manque de discernement, et il est peu probable qu'il gagne le soutien de pays qui ont souvent connu les pires aspects de l'ordre international » De même, l'ancien conseiller indien à la sécurité nationale, Shivshankar Menon, a écrit dans Foreign Affairs que « loin de consolider le 'monde libre', la guerre a mis en évidence son incohérence fondamentale. En tout état de cause, l'avenir de l'ordre mondial sera décidé non pas par les guerres en Europe, mais par la compétition en Asie, sur laquelle les événements en Ukraine ont une incidence limitée » L'élément le plus marquant du premier tour de l'élection présidentielle française de la semaine dernière est que même si Macron gagne le 24 avril (et l'Establishment et ses médias feront tout pour assurer sa victoire), cette victoire sera à la Pyrrhus. Une majorité d'électeurs français a voté le 13 avril contre un système de verrouillage des intérêts entre l'État et la sphère des entreprises. Les électeurs français ont l'impression d'être entraînés dans un train fou d'inflation, de baisse du niveau de vie, de réglementation supranationale, d'OTAN, d'UE et de diktats américains. Maintenant, on leur dit que la flambée des prix des denrées alimentaires, du chauffage et du carburant est le prix à payer pour paralyser la Russie et la Chine et « préserver le tissu moral de l'ordre libéral ». Si l'on devait caractériser cette « guerre » tacite, on pourrait dire que Macron parle (en bas) à La France, dans l'abstrait. Le Pen, en revanche, s'adresse aux Français et leur parle d'une politique à laquelle ils peuvent s'identifier de manière personnelle. Lors de l'élection, les anciennes catégories traditionnelles et les « conteneurs » de la politique française : l'Église catholique, le Parti Républicain et le Parti Socialiste ont été rendus insignifiants. Le président Eisenhower, dans son discours d'adieu de 1961, a clairement prévu le schisme à venir : « Aujourd'hui, l'inventeur solitaire a été éclipsé par des groupes de travail de scientifiques dans les laboratoires et les champs d'essai. De la même manière, l'université, historiquement la source des idées libres et des découvertes scientifiques, a connu une révolution dans la conduite de la recherche. En partie à cause des coûts énormes que cela implique, un contrat gouvernemental devient pratiquement un substitut à la curiosité intellectuelle. Pour chaque vieux tableau noir, il y a maintenant des centaines de nouveaux ordinateurs électroniques. La perspective d'une domination des universitaires de la nation par les emplois fédéraux, les allocations de projets et le pouvoir de l'argent est toujours présente - et doit être sérieusement considérée. Pourtant, si nous respectons la recherche et la découverte scientifiques, comme nous le devons, nous devons également être attentifs au danger égal et opposé que la politique publique devienne elle-même captive d'une élite scientifique et technologique. » C'est la guerre. Alastair Crooke* pour The alt word Original : « Errors, Both Tactical, and of Strategic Consequence » . The alt world, le 18 avril 2022 *Alastair Crooke, diplomate britannique, fondateur et directeur du Conflicts Forum. Il a été une figure de premier plan dans le renseignement militaire britannique « Military Intelligence, section 6 (MI6) » et dans la diplomatie de l'Union européenne. Il a reçu le très distingué ordre de Saint-Michel et Saint-Georges (CMG), ordre de la chevalerie britannique fondé en 1818.
http://dlvr.it/SP6wlf

Un séisme de magnitude 5,7 fait un mort et plusieurs blessés

(Sarajevo) Un fort tremblement de terre de magnitude 5,7, selon le service sismologique américain (USGS), a secoué vendredi soir le sud de la Bosnie, faisant un mort, plusieurs blessés et des dégâts matériels, ont rapporté des médias locaux.
http://dlvr.it/SP6c2g

Barrons la route... oui mais à qui ?

Mystérieusement le micro-Virus fait une trêve pendant la période votante, il retient ses Variants qui piaffent d'impatience derrière les caméras. - Espace E&R / Politique, Sociologie, Immigration, Banlieues, Antiracisme, Extrême gauche, Jean-Luc Mélenchon, Théorie du genre
http://dlvr.it/SP6FHG

Poutine veut s'emparer de tout le sud de l'Ukraine, jusqu'à la Transnistrie, annonce un Général russe

Carte rêvée de Poutine, plus si affinité Donbass, sud Ukraine, Transnistrie, Un général russe explique enfin ce que désire Poutine, et c'est très inquiétant, ce pourquoi la Moldavie a convoqué l'ambassadeur russe. La Moldavie a convoqué l’ambassadeur...
http://dlvr.it/SP5rNR

Explosion des effets secondaires suite à la vaccination contre le Covid aux États-Unis

Aux États-Unis, les événements indésirables qui pourraient être liés aux vaccins grimpent en flèche. Parmi les effets secondaires repérés pendant la vaccination en population générale depuis le début de l'année 2021, les myocardites et les péricardites sont ceux qui sont le plus fréquemment rencontrés.
http://dlvr.it/SP4hJF

vendredi 22 avril 2022

Les vaccins à ARNm produisent une protéine spike persistante probablement à l’origine de caillots, d’inflammations cardiaques et de cancers

Selon le Dr Ryan Cole, les vaccins à ARN messager produisent une protéine spike persistante qui peut gravement endommager la santé du receveur, entraîner des coagulations inhabituelles, des inflammations cardiaques ou des cancers. Les vaccins Covid‑19 de Pfizer et Moderna …
http://dlvr.it/SP4M3J

Les perspectives des BRICS en tant que base de la nouvelle réalité internationale

Dans le cadre du monde multipolaire post-occidental, les discussions s'activent sur les modèles qui joueront un rôle clé dans la nouvelle architecture internationale. Le groupe des BRICS fait partie des options qui méritent un grand intérêt. Dans le contexte des bouleversements en cours et à venir sur la scène internationale, avec comme résultat la marginalisation de plus en plus visible de l'establishment occidental, il est désormais très important de mettre en place les mécanismes de cette nouvelle réalité mondiale qui s'impose, et s'imposera.
http://dlvr.it/SP3vks

Médecine et totalitarisme, par Mme Zineb Deheb

À lire et à partager car ce genre de courrier est déjà historique, il met devant leurs responsabilités les conseils ordinaux des différents métiers de soins. Cet écrit fait suite à une lettre ouverte adressée à trois confrères du conseil de l’Ordre des médecins, restée sans réponse. Il s’agit d’une réflexion sur la responsabilité des médecins dans ce que je pense être le plus grand désastre sanitaire, à savoir l’injection généralisée d’un produit expérimental à base d’ARNm de la protéine spike du Sars-CoV-2. « imagine que c’est toi-même qui mènes toute cette entreprise d’édification du destin de l’humanité dans le but, au final, de faire le bonheur des hommes, de leur donner au bout du compte le bonheur et le repos, mais que, pour cela, il serait indispensable, inévitable de martyriser rien qu’une seule toute petite créature, tiens, ce tout petit enfant, là, qui se frappait la poitrine avec son petit poing, et de baser cette entreprise sur ses larmes non vengées, toi, est-ce que tu accepterais d’être l’architecte dans ces conditions, dis-le, et ne mens pas ! » Dostoïevski, Les Frères Karamazov, Actes Sud, 2002 « L’état de tutelle est l’incapacité de se servir de son entendement sans être dirigé par un autre. Elle est due à notre propre faute lorsqu’elle résulte non pas d’une insuffisance de l’entendement, mais d’un manque de résolution et de courage pour s’en servir sans être dirigé par un autre. Sapere aude! Aie le courage de te servir de ton propre entendement ! Telle est la devise des Lumières. » Kant, Qu’est-ce que les Lumières ? Par Zineb Deheb – Le 16 avril 2022 – Le Saker Francophone Il n’était pas besoin d’être médecin pour comprendre qu’inoculer la nouvelle technologie à base d’ARNm à nucléoside modifié de la protéine spike du Sars-CoV-2 était dangereux et téméraire : refuser ce poison était à la portée de n’importe quel étudiant de 2e cycle des études médicales. Expliquer en quoi les études des laboratoires pharmaceutiques étaient trompeuses serait une perte de temps. Le but de cet article est de présenter les arguments recueillis directement auprès des médecins (hommes et femmes, exerçant en libéral ou salarié, avec ou sans fonction universitaire) légitimant l’injection. L’enthousiasme général des médecins pour la nouvelle potion à ARNm semble incontestable. Il est donc fort probable que la majorité des médecins a soutenu un ou plusieurs de ces arguments à un moment ou à un autre depuis l’irruption du Sars-CoV-2. On remarquera, après analyse, que ces arguments sont bien faibles. L’acceptation de cette nouvelle technologie expérimentale est survenue dans un cadre plus général d’abandon pur et simple de la médecine hippocratique. Cet article tentera en dernier lieu de comprendre l’origine d’une telle indigence intellectuelle et morale. Au préalable, il est important de signaler que cette entreprise d’empoisonnement généralisé par la nouvelle technologie expérimentale à ARNm n’a pu survenir qu’avec la participation passive et active de toute la population française. Tout a été mis en œuvre pour décrédibiliser tout traitement contre la maladie à Sars-CoV-2 afin de permettre l’autorisation de mise sur le marché conditionnelle de produits présentés comme des vaccins. En effet, si un traitement contre le Sars-CoV-2 avait été reconnu par les instances régulatrices, la mise sur le marché de ces «vaccins» aurait été interdite. Les médecins n’ont été qu’un maillon bien faible de cette grande opération commerciale. Si l’industrie pharmaceutique en collaboration avec l’État français a pu faire oublier aux médecins leurs engagements et leurs tabous, elle a également réussi à franchir une grande partie des défenses physiques et mentales des Français. Par ailleurs, ce qui suit n’est pas un travail de recherche et ne vise pas l’exhaustivité. J’espère aider toutes les personnes victimes de maltraitance médicale à traverser leur deuil quels que soient la nature et l’ampleur de leurs pertes. L’abandon de la médecine Pour commencer, je me permets de rappeler les principes de base de la médecine humaine. Ces principes ne peuvent pas avoir été oubliés par les médecins. Ceci n’est pas un excès d’exigence. C’est même ce que la société attend des médecins : une obligation de moyens sans obligation de résultat. Les médecins ont une obligation de formation continue et sont tenus de connaître les limites de leurs connaissances théoriques et pratiques et d’agir en conséquence. Il est important de savoir que le seul dénominateur commun à tous les médecins est simplement d’être studieux et d’avoir une bonne mémoire. Ces principes me sont restés en mémoire depuis qu’ils m’ont été enseignés entre 2004 et 2019. Pour les autres principes que je n’ai pas pu retenir, je me suis contentée d’écouter les nombreux scientifiques et professeurs de médecine qui ont partagé leur savoir. Petit rappel de la médecine normale : * Le secret médical est la base de la relation entre le médecin et le patient : le patient a une confiance complète en son médecin pour lui révéler son intimité et le médecin a alors toutes les informations importantes nécessaires au diagnostic et au traitement. * Le médecin donne à son patient une information loyale, claire et appropriée avant d’administrer un traitement. * Un traitement doit être donné après avoir recueilli le consentement libre et éclairé du patient. * Le médecin ne laisse pas une infection s’installer avant de traiter son patient. * Le médecin voit en consultation des patients malades. * Avant de donner un traitement, le médecin examine son patient. * Avant de réaliser un test à visée diagnostique, le médecin examine son patient. Le but est de limiter les faux-positifs et les faux-négatifs. * Un test à visée diagnostique n’a d’intérêt que si le médecin a un traitement à proposer. * Un test PCR ne se fait pas à la légère car le risque de faux-positif est important. * Dans la mesure du possible, on ne doit pas traumatiser les enfants par des tests ou des prises de sang car le traumatisme persiste toute leur vie. * Un produit expérimental n’obtient pas d’autorisation de mise sur le marché 1 an après sa fabrication mais après au moins 10 ans. * Les molécules n’ont pas une fonction unique dans le corps. Leur fonction dépend notamment de leur environnement et des molécules auxquelles elles se lient. * Les vaccins sont des protéines. * Les vaccins ne sont ni trimestriels, ni quadrimestriels, ni semestriels mais confèrent une immunité stable. * On ne donne pas en population générale un produit anti-infectieux partiellement efficace car cela favorise le développement de mutants résistants. * Les produits expérimentaux ne doivent, en aucun cas, être administrés en population générale et, en particulier, à des enfants ou à des femmes enceintes. * La balance bénéfice-risque s’estime au niveau individuel et non au niveau collectif. Tous ces principes ont été ignorés durant ces deux années avec une facilité déconcertante. L’engouement pour les études randomisées, contrôlées contre placebo, en double aveugle et multicentriques est également incompréhensible. Les médecins n’ont jamais attendu ce type d’étude pour traiter leurs patients. Seuls les laboratoires pharmaceutiques peuvent se permettre de sortir ce type d’étude onéreuse et laborieuse dans les meilleurs délais. L’infection à Sars-CoV-2 était une maladie rare au moment de sa survenue fin 2019 et les médecins ont toujours su agir face à une maladie rare. Je vous donne un exemple. Durant la dernière année de mon internat, nous avons été confrontés à un cas très complexe d’une patiente sous immunosuppresseurs qui présentait un volumineux botriomycome digital avec un risque important d’hémorragie. La tumeur avait récidivé après son exérèse chirurgicale et les traitements antiviraux avaient échoué. Cette tumeur était causée par un parapox virus. Le nodule d’Orf n’a aucun traitement parce qu’il régresse spontanément chez les personnes qui ont une immunité saine. Pour les personnes plus fragiles, il n’y a pas de traitement « consensuel » car les cas sont exceptionnels. Le cas semblait désespéré : si on diminuait la dose des médicaments suppresseurs de l’immunité, la patiente risquait de perdre son greffon rénal. Une de mes co-internes s’était donnée pour mission de traiter cette patiente. Elle a donc épluché la littérature scientifique et a trouvé un article décrivant un cas de guérison par cryothérapie. Elle s’est donné les moyens de mettre en œuvre le traitement proposé par le « case report » . Elle a demandé l’aide d’un chirurgien plasticien qui lui a expliqué comment réaliser l’anesthésie loco-régionale du doigt puis, une fois par semaine, elle a traité la tumeur par cryothérapie jusqu’à régression complète. Les complications de l’anesthésie loco-régionale et de la cryothérapie sont bien connues parce que ce sont des traitements anciens. Avant cela, elle a demandé, en réunion, à ses supérieurs, l’autorisation de mener ce traitement. Personne ne l’avait accusée de charlatanisme, personne ne lui avait demandé de revenir avec une étude randomisée contrôlée contre placebo, en double aveugle, multicentrique. Ma consœur a pu ainsi, sur la base d’une seule étude sur un seul patient, éviter une amputation à sa patiente. Avant l’irruption du Sars-CoV-2, un médecin qui prenait ce genre d’initiative était considéré comme un bon médecin. Les médecins ont oublié leur éthique, leurs connaissances médicales et leur rôle. S’ils ont pu justifier l’inoculation généralisée d’ARNm à la population française et en particulier l’inoculation des femmes enceintes, c’était sur la base d’arguments tout à fait contestables. Les ressorts de l’abomination : de mauvaises prémisses Comprendre comment l’abomination est rationalisée et justifiée m’intéresse au plus haut point. Je vous présente donc ce long travail de dissection. Afin de raccourcir les temps de discussion avec mes confrères, je m’étais tout de suite attaquée au problème de la femme enceinte. Les raisonnements tenus par ces médecins peuvent être généralisés à tout le monde : ce que l’on donne, les yeux fermés, à une femme enceinte, tout le monde peut le recevoir les yeux fermés. La femme enceinte représente virtuellement tout le monde : c’est une adulte saine qui «héberge» un enfant. Mais elle est extrêmement fragile et se rapproche dans une certaine mesure de la maladie : elle a un trouble immunitaire qui permet le développement de cellules du non-soi en elle. Quand on autorise un produit à une femme enceinte, cela équivaut quasiment à l’autoriser aux enfants, aux adultes, aux personnes saines, aux personnes présentant des troubles immunitaires et/ou des cancers. L’inoculation d’ARNm a d’ailleurs été infligée à l’ensemble de ces catégories de la population française. Avant l’irruption du Sars-CoV-2, les médecins ne donnaient aucun traitement aux femmes enceintes, à moins d’un risque de mort imminente ou de maladie chronique très grave. J’ai donc été consternée de constater que les médecins avaient accepté d’inoculer l’ARNm aux femmes enceintes. Voici quelques-uns de leurs arguments : * La vaccination est indispensable parce qu’elles sont sujettes à des formes graves. * En plus, les femmes enceintes « vaccinées » ont un moindre risque de thrombose que les femmes enceintes « non vaccinées » . * Les femmes enceintes « vaccinées » qui développent tout de même des thromboses suite au « vaccin » auraient eu, de toute façon, des complications thrombotiques dans le cas d’une infection par Sars-CoV-2. * Et les informer de notre méconnaissance des effets secondaires à long terme sur elles comme sur leur enfant reviendrait à influencer leur décision (ce qu’il ne faut surtout pas faire). Ces propos m’ont fait comprendre après une longue période de déni que les médecins avaient abandonné la médecine. Ils ont abandonné les connaissances apprises en faculté de médecine et les principes éthiques du Serment d’Hippocrate que tous les médecins prononcent le jour de l’obtention de la thèse d’exercice. Leur raisonnement est vicié et ne peut plus être qualifié de «médical» . La mauvaise estimation de la balance bénéfice-risque Le 1e argument est le signe d’une mauvaise évaluation de la balance bénéfice-risque. Il s’agit d’une évaluation du risque d’effets indésirables que l’on accepte de prendre en regard du bénéfice attendu, à savoir l’amélioration de l’état de santé. Une personne en danger de mort acceptera un traitement dangereux si elle pense que sa survie peut être prolongée. Une personne handicapée par une maladie rare acceptera d’être cobaye si on lui fait caresser l’espoir que le handicap pourrait disparaître. A l’inverse, une personne atteinte d’un rhume n’acceptera pas de finir aveugle suite à la prise d’un médicament contre la toux. Il est impossible de conclure qu’injecter l’ARNm est moins dangereux pour une femme enceinte que de développer l’infection à Sars-CoV-2 tout simplement parce que personne ne sait si l’ARNm est sûr. Les effets secondaires d’un traitement peuvent être dangereux pour la femme enceinte par plusieurs aspects : pour sa propre santé, pour la survie et le développement de son enfant, pour la poursuite de la grossesse, pour le déroulement d’une grossesse ultérieure. Les médecins se sont révélés plus confiants que le laboratoire lui-même puisque le laboratoire Pfizer n’a pas fait d’étude sur l’innocuité de l’ARNm dans la population des femmes enceintes. De toute façon, les études sur les femmes enceintes ne sont pas éthiques. Le principe de la balance bénéfice-risque, qui n’est qu’une forme de pragmatisme, ne s’évalue qu’au niveau individuel. Un médecin ne traite que son patient et son entourage proche. Un médecin n’a pas pour vocation de traiter la population française générale avant son patient ou de sacrifier son patient pour la population française. Une méconnaissance des statistiques Le 2e argument confine au ridicule. En voici une petite reformulation : injecter l’ARNm chez une femme enceinte pourrait empêcher la survenue de thromboses. Autrement dit, l’ARNm pourrait être un anticoagulant. Cet argument ne tient pas non plus du point de vue d’un statisticien. En effet, pour pouvoir comparer deux groupes : les femmes enceintes «vaccinées» et les femmes enceintes non «vaccinées» , il faut que les femmes enceintes soient comparables du point de vue, notamment, de l’âge et de l’état de santé avant et pendant la grossesse. La deuxième condition essentielle est que ces femmes «vaccinées» soient en nombre suffisant. Il s’agit du principe de puissance statistique. Si une étude scientifique a une grande puissance, le résultat de l’étude sera dit «significatif» et exploitable pour aider à établir des liens de causalité entre un produit et ses effets. Il faut beaucoup de cobayes «vaccinés» pour juger de l’effet de l’ARNm. Si vous ne «vaccinez» que 2 femmes enceintes et que vous comparez la probabilité qu’elles développent une thrombose par rapport à la probabilité que 5000 femmes enceintes non «vaccinées» développent une thrombose, vous n’êtes pas crédible. La probabilité de trouver une thrombose chez 5000 femmes est plus élevée que chez 2 femmes. C’est le hasard : cela ne signifie pas que votre nouvelle potion protège des thromboses. En somme, pour savoir si les femmes enceintes peuvent développer des thromboses à cause de l’ARNm, les femmes enceintes doivent devenir des cobayes. Et il faut un nombre conséquent de cobayes pour tirer des conclusions exploitables sur les effets de l’ARNm. C’est la raison pour laquelle vous remarquerez que, quand des effets délétères sont découverts chez des femme enceintes «vaccinées», dans une étude de pharmacovigilance1, la conclusion sera que le lien entre les effets délétères et la «vaccination» n’est pas prouvé. Autrement dit, il n’y a pas eu assez de cobayes pour dire que l’ARNm est dangereux. Une méconnaissance de l’immunologie Le 3e argument dénote une méconnaissance de l’immunologie. La réaction immunitaire à un agent viral dépend de la porte d’entrée empruntée par cet agent. Quand le virus est inhalé, il rencontre le système immunitaire des muqueuses. Quand le virus est injecté, il dépasse la barrière cutanée et rencontre un système immunitaire différent. Des systèmes immunitaires différents réagissent différemment. Si on suppose que le dérèglement immunitaire au contact de l’ARNm de la protéine spike est une des causes de thromboses, on ne peut pas conclure que le risque de thrombose est identique que l’on reçoive le virus par inhalation ou par injection. Le 3e argument présente également un problème éthique : pourquoi exposer avec certitude une femme enceinte à un risque en la «vaccinant» ? Alors qu’il est tout à fait possible qu’elle ne rencontre jamais le Sars-CoV-2 durant sa grossesse. Le paternalisme Le 4e et dernier argument montre que certains médecins cachent intentionnellement les risques à la femme enceinte. Ils supposent savoir mieux que la femme enceinte quel risque elle peut prendre pour sa grossesse sans l’informer de la nature de ce risque. Il s’agit d’un abus de confiance. Personne ne connaît précisément les risques d’une injection d’ARNm : ni à court terme ni à long terme. Dire que le produit est expérimental et que le risque est inconnu aurait été plus honnête et aurait permis à la femme enceinte de décider de manière un peu plus « éclairée » . Le mépris du principe de précaution Le principe de précaution est aussi connu dans sa formulation latine primum non nocere. Le but de tout médecin normal est que son patient sorte de son cabinet en étant en meilleur santé qu’en y rentrant. Tous les médecins savent qu’ils ne doivent donner aucun traitement aux femmes enceintes et, ceci, sous aucun prétexte, en dehors du risque de mort plus ou moins imminente ou de maladie très grave. Ce principe est un des plus ancrés chez les médecins, c’est un tabou ultime. Ce tabou est le résultat de décennies de scandales sanitaires plus ou moins connus. Par exemple, dans les années 60, le thalidomide administré à des femmes enceintes pour des vomissements a provoqué des malformations graves visibles dès la naissance de leur enfant. Dans les années 70, le distilbène administré à des femmes enceintes en prévention des fausses couches a provoqué une stérilité chez les filles de ces femmes. Cet effet indésirable a donc été découvert quand ces filles ont souhaité devenir mères. Depuis les années 80, le valproate administré aux femmes enceintes a provoqué de nombreuses malformations graves et des troubles du spectre autistique. Il n’est pas non plus admissible qu’un médecin administre un produit expérimental à une femme en âge de procréer. Ces femmes ont effectivement une capacité limitée en ovocytes que le médecin ne se permet de détruire en administrant des médicaments qu’en cas de cancer ou de maladie auto-immune engageant le pronostic fonctionnel d’un organe (risques d’insuffisances cardiaque, pulmonaire, hépatique, rénale etc…) voire le pronostic vital. Ce commandement est aussi le résultat de la découverte que certaines molécules restent stockées dans l’organisme des femmes et causent des malformations en cas de grossesse. Par exemple, l’acitrétine utilisée pour les troubles de la kératinisation est prescrite avec un protocole de prévention des grossesses strict pour les femmes jeunes. On a d’ailleurs découvert en 2017 que le métabolite de l’acitrétine ne restait pas dans le corps 2 ans mais 3 ans 2. Les médecins savent se prémunir contre l’incertitude des connaissances médicales et, pour ce que j’en sais, les dermatologues ne prescrivent tout simplement plus cette molécule aux femmes jeunes. Les médecins savent également stériliser les hommes. La stérilisation des hommes reste un effet secondaire accepté par le médecin et la personne malade en regard du risque de décès ou de perte d’organe vital, par exemple, en cas de cancer du système hématopoïétique. Il n’est pas admissible de donner un traitement à un enfant ou un adolescent en pleine croissance. En effet, le développement de l’enfant est un processus extrêmement complexe qui n’est que partiellement compris, notamment par les endocrinologues. Une molécule administrée durant la croissance peut l’altérer par des biais souvent inattendus et dans des délais inconnus. L’exemple connu de tous les médecins est celui de la corticothérapie qui peut tout simplement ralentir la croissance des enfants et adolescents. Je donne un autre exemple dans la deuxième partie de l’article. Pour conclure, ce produit n’aurait dû être administré à aucun Français car l’étude dont il a fait l’objet était officiellement beaucoup trop courte et n’est toujours pas finie. Les études scientifiques sont censées durer au moins 10 ans. La durée extrêmement longue est liée au fait que l’effet des médicaments que l’on donne est tellement incompris, vu la complexité de la physiologie humaine, que les expérimentateurs attendent de voir si un cancer ou une maladie autre apparaît dans ce laps de temps. Cette longue durée ne garantit pas non plus l’innocuité d’un médicament. En généralisant l’administration du médicament à une population qui, très..
http://dlvr.it/SP3NWB